Danse orientale

Ces cours de danse orientale (niveaux débutant,  intermédiaire et avancé) sont proposés par l’association Zeïna.

Renseignements auprès de l’équipe pédagogique de l’association Zeïna  :

  • niveau débutant : Aurélie au 06-70-73-33-62
  • niveau intermédiaire : Marie au 06-30-81-92-60
  • niveau avancé  : Lucie au 06 -74 -16 -56 -64

12

Besoin d’évasion ? Désir d’Orient ?

Partez à la connaissance de vous-même et lancez-vous dans la découverte de votre sensualité.

La danse orientale, la reine de l’isolation

La danse orientale repose sur le principe de l’isolation (dissociation des différentes parties du corps  : bassin, buste, bras, mains, épaules) et des vibrations, ce qui nécessite un véritable apprentissage. Le cours de danse orientale donne les clés pour être capable de bouger la tête sans bouger le buste, les épaules sans bouger les hanches, etc., par un travail tout en contrôle et en détente qui porte sur les muscles posturaux, ceux qui maintiennent le corps dans la vie quotidienne.

Déroulement du cours

  • Échauffement

Le cours commence systématiquement en musique par une séance d’échauffement, qui dure de 5 à 10 minutes. S’échauffer permet de préparer le corps à l’effort physique afin de limiter les blessures. Généralement, le professeur insiste sur les parties du corps qui seront le plus sollicitées pendant le cours en fonction des mouvements qui sont prévus au programme.

  • Travail des vibrations

Après l’échauffement, on enchaîne avec 5 minutes de vibrations. C’est le moment le plus cardio du cours, celui pendant lequel on évacue tout le stress de la semaine, pendant lequel on oublie toutes les tensions et pendant lequel le corps lâche prise. L’ensemble des articulations, des hanches aux pieds, génère le mouvement : le ventre, les hanches, les fesses et les cuisses doivent être complètement relâchés pour produire cet effet de vibration. En musique, sur des rythmes de percussions accélérés, l’exercice varie, tantôt sur place, tantôt en se déplaçant. L’intensité des vibrations et le travail d’isolement et de coordination avec d’autres parties du corps (bras, tête…) sont des difficultés supplémentaires qui sont travaillées à chaque cours progressivement.

danse orientale3

  • Travail technique

Chaque semaine, de nouveaux mouvements sont enseignés en fonction du niveau : ils touchent à toutes les parties du corps (tête, bras, épaules, mains, hanches, etc.) et peuvent être réalisés sur place ou en mouvement. Une démonstration est toujours accompagnée d’explications théoriques afin que les élèves comprennent ce qui se passe dans le corps. Les professeurs prennent ensuite un temps individuel pour chaque élève afin de corriger les mouvements ou de les accompagner davantage dans la réalisation de ceux-ci. Chaque mouvement comprend plusieurs niveaux de difficulté. Chaque semaine, les mouvements qui sont enseignés varient en complexité afin de faire progresser les élèves. De plus, les professeurs sont amenés à faire découvrir et à utiliser différents accessoires qui sont utilisés en danse orientale comme le voile, les sagattes ou les éventails.

  • Chorégraphie

Ce temps d’apprentissage est systématiquement mis en pratique sur une petite chorégraphie. Cela permet aux élèves de découvrir des musiques orientales différentes chaque semaine et surtout d’expérimenter en conditions réelles les nouveaux mouvements. L’acquisition du mouvement passe obligatoirement par un découpage presque désarticulé du corps pour en comprendre le fonctionnement, et il est nécessaire d’expérimenter cet apprentissage sur une musique permettant aux élèves de laisser exprimer ce qu’elles ont compris et retenu en dansant et d’occulter le découpage purement technique du mouvement. Cette petite chorégraphie permet également aux élèves d’enchaîner des mouvements diversifiés à la suite, qui sollicitent ainsi différentes parties du corps, et également de faire travailler leur mémoire.

  • Étirements

Le cours se termine toujours par une séance d’étirements afin de relâcher toutes les parties du corps qui ont été sollicitées. Les étirements se font sur une musique douce, propice à la détente.

danse orientale1

Bénéfices

La danse orientale favorise l’acceptation, la connaissance et la maîtrise de son corps, par un travail musculaire profond et le développement progressif de sa souplesse. Elle permet un affinement des hanches grâce à un effet « essorage » du bassin, extrêmement sollicité dans cette danse.

Cette activité accueille toutes les femmes, minces ou rondes, jeunes ou plus âgées, petites ou grandes et leur permet de s’affirmer, tant en termes de confiance en soi que de sensualité.

Public

Le cours de danse orientale pour débutantes est ouvert et accessible à toutes. Pour les danseuses qui ont déjà pratiqué la danse orientale, il existe un cours de niveau intermédiaire et un avancé.

Groupes musculaires sollicités

Tous les muscles du corps, en particulier la sangle abdominale

Durée des cours

1 heure 15

Où et quand ?

Forum des Bénédictins

  • niveau débutant : un vendredi sur deux – 19h45-21h00 (début du cours : 28 septembre 2018)
  • niveau intermédiaire : un vendredi sur deux – 19h45-21h00 (début du cours : 21 septembre 2018)

Chinchauvaud

  • niveau avancé : un mardi sur deux – 20h30-21h45 (début du cours : 2 octobre 2018)

Les cours n’ont pas lieu pendant les vacances scolaires.

Spectacle

Un spectacle de danse de fin d’année  – à la participation auquel toutes les élèves sont conviées  – viendra ponctuer la saison au mois de juin.

Cours non compris dans l’abonnement à Espace Forme. Les adhérents d’Espace Forme bénéficient d’un tarif préférentiel.

go to the top