Cours de danse

Atelier chorégraphique

Apprendre. À écouter la musique, à se laisser emporter, embarquer. Apprendre le bon geste, le beau geste, celui avec lequel on est en accord.

Danser, une recherche d’accord

Le mouvement, découvrir qu’on est capable de le reproduire, de se l’approprier, et finalement de l’exprimer à sa propre manière, avec l’émotion de l’instant prise dans la carapace des années, avec son propre accent, jusqu’à ce qu’au fur et à mesure des séances et des expérimentations on trouve son propre style, sa propre façon de danser et de se sentir entièrement et pleinement soi quand on danse, sans jugement, sans peur.

Découvrir qu’on est capable de ça – de ce qui semblait hors d’atteinte avec ce corps et ses défauts, ses limitations, tellement ce n’était pas nous, et trouver un moyen, direct ou détourné, de faire avec, de le rendre nous – un nous qui est uniquement nôtre, pas celui du voisin ou de la voisine, pleinement nous parce que nous l’acceptons sereinement et librement – malgré nos regrets, s’il en reste –, avec son inexpérience, ses maladresses, mais aussi avec sa puissance, son élan, sa vie, sa singularité… notre singularité, en laquelle seule réside la beauté du monde.

Sinon, que fera-t-on en cours  ?

Un travail de danse contemporaine sur des chorégraphies qui emprunteront à de multiples univers, avec des excursions et des détours petits et longs vers la danse orientale, le hip hop, le flamenco, la danse africaine, ou même le classique.

Et parfois il y aura la demande saugrenue et provocatrice du professeur d’inventer un petit bloc, où l’on devra peut-être créer quelque chose qui sorte de nous. Peut-être et juste si l’on veut.

De la musique avant toute chose…

Le professeur vous demandera d’écouter la musique, de vous reposer sur elle – et non sur des comptes, autant que faire se peut.

C’est une recherche, une quête, un apprentissage, une découverte du monde, de sa propre sensibilité, de son sentiment d’appartenance – le seul qui vaille  : à soi-même.

Bref, vous n’aurez pas appris grand-chose de concret de la description de cet atelier chorégraphique, seulement peut-être ce que signifie pour le professeur la danse et ce qu’elle a envie de transmettre.

Mais ça va être fun  !

Les cours ont lieu les jeudis soir de 20h15 à 21h15 au Forum des Bénédictins.

Crédits photographiques :  ©        La ZAC