NOTRE ADHÉRENTE KATJA PATRIER S’ÉVADERA D’ALCATRAZ LE 9 JUIN

C’est une fugitive armée d’une combinaison, d’un bonnet en caoutchouc et d’une paire de lunettes de natation qui va s’évader de la prison d’Alcatraz le 9 juin prochain.

Katja Patrier, Limougeaude de 50 ans, s’élancera dimanche 9 juin de cette prison mythique aujourd’hui fermée mais dont le site est ouvert au public pour des visites touristiques.

C’est sa première évasion aquatique dans une eau ne dépassant guère les 10 degrés et dont les courants violents et les requins ont eu raison de tous les prisonniers qui voulaient rejoindre la baie de San Francisco pour retrouver la liberté.

S’ÉVADER D’ALCATRAZ À LA NAGE… AU MILIEU DES REQUINS

Le 9 juin, Katja sera une des rares Françaises à suivre les traces des trois seuls prisonniers échappés de la prison d’Alcatraz, un défi intéressant pour une passionnée de nage en eau libre. « L’ALCATRAZ SHARKFEST » (sharkfest signifiant « rassemblement de requins ») est le nom de cette course mythique. La distance qui sépare la prison surnommé « The Rock » à la terre ferme de l’Aquatic Parc à San Francisco est de 1,5 miles, soit 2,4 kilomètres.

Le rendez-vous a lieu de très bonne heure à l’Aquarium de l’Aquatic Park avec une impressionnante organisation « à l’américaine ». Tout est minutieusement préparé pour accueillir les nageurs, venus en majorité des USA. Dehors, la musique des « Dents de la mer », histoire de mettre un peu plus la pression. Avec les futurs autres évadés, notre Limougeaude va défiler dans la rue principale du quartier pour se diriger vers l’embarcadère où 2 gros bateaux devront les amener… en prison !

Arrivés au Rock, les futurs évadés sauteront dans l’eau sans pouvoir la goûter. Petit choc thermique malgré la combinaison ! Durant toute la traversée, les fugitifs seront encadrés par des centaines de kayaks. Il sera possible lors de cette traversée d’apercevoir sur la droite le fameux pont rouge du Golden Gate et sur la gauche le Bay Bridge, ainsi que dans le fond les buildings de San Francisco. Il faudra des « bras » à notre nageuse pour défier les courants car lors de cette course il est très difficile de garder une bonne trajectoire : on peut facilement être déporté.

Une expérience enrichissante pour Katja qui partira ensuite le 23 juin pour un raid aquatique de 50 kilomètres reliant les Sables-d’Olonne à l’Île d’Yeu.

KATJA PATRIER, LIBRE NAGEUSE

Katja Patrier est devenue au fil des années une spécialiste de la natation en eau libre. Depuis son plus jeune âge, Katja participe à des défis sportifs, notamment aquatiques. Cette passion lui a valu la chance d’obtenir le diplôme de nageur-sauveteur avec une formation intensive effectuée au sein de la Marine nationale à Hourtin en Gironde.

Venue du monde du surf et ayant vécu toute son enfance et adolescence en bord de mer, Katja a fait ses premières brasses sous la houlette de Patrice Châtillon, son entraîneur, surnommé le « CAT’S », premier surfer français à avoir conquis les vagues du monde entier avec des planches créées de ses propres mains. Au fil de l’eau, elle relève de multiples défis, notamment en participant à certains meetings reconnus, tels que les 12 heures Arena. Katja nage alors des vingtaines de kilomètres dans une journée.

Après une absence volontaire de plusieurs années afin de se consacrer à l’art moderne en étudiant à l’Académie des beaux-arts de Bordeaux, Katja décide de renouer avec la natation en eau libre.

DÉFIS, DANGERS ET RECORDS

Par passion pour la mer et le sauvetage de vies humaines, elle s’engage dans une formation « stage Côte dangereuse » avec la Fédération française de sauvetage et de secourisme de Vendée afin de parfaire son expérience.

Ces trois dernières années, Katja participe aux éditions de la Traversée de Bordeaux à la nage. Elle est finisher du Morocco Swim Trek, compétition internationale en eau libre de 30 kilomètrs dans la lagune de Dakhla. Katja détient actuellement le record régional C5 sur le 800 mètre nage libre lors des championnats régionaux des Maîtres. Fin 2017, Katja établit le record à battre en distance lors du premier téléthon natation organisé par l’Aquapolis de Limoges avec un 5 kilomètres. Elle est sélectionnée également pour les championnats de France de descente classe I et II catégorie MF2 pour la descente Cadillac-Langoiran avec palmes et flotteur. Dans la même course, Katja réalisa une distance de 30 kilomètres nagés avec le Bordeaux Palmes Aventure en traversant une belle partie de la Garonne. Ce mois-ci, Katja a été classée 3e au scratch féminin pour la traversée de la baie des Sables-d’Olonne.

Nous souhaitons bon courage à Katja qui s’entraîne chaque jour dans des disciplines différentes afin d’optimiser ses performances. De longues séances de natation pouvant aller jusqu’à 18 kilomètres sur une journée, suivies de vélo et de course à pied. Cette préparation physique générale est suivie au sein de l’équipe d’Espace Forme à Limoges, sous la houlette de son coach personnel Serge Brugeau qui la suit depuis plusieurs années.

Comments

comments